Justice de proximité

Sénégal France aden

Droit de l’Enfant : entre Eclaireurs et Amis du Droit

Accueil / Actualités

Les Amis du Droit ont animé une causerie dans la salle de conférence de la Maison de Justice de Tivaouane autour d’une assistance de 52 personnes constituées de jeunes du mouvement des Eclaireurs et Eclaireuses du Sénégal. Présentée par les étudiants en droit, Cheikhouna Camara et Mouhamed EL KHADIM SECK, l’activité a eu lieu le 05 mars 2014 entre 16h 30mn et 18h 30mn.

La vie et le bien-être des enfants exposés à de nombreuses menaces
Dix millions d’enfants meurent chaque année avant leur cinquième anniversaire, de malnutrition ou de maladie. Plus de 6 millions de décès sont imputables à des maladies qui auraient pu être évitées ou aisément traitées.

Des dizaines de millions d’autres enfants souffrent de handicaps physiques ou mentaux parce qu’ils ont été privés des aliments et des soins qui leur auraient permis de s’épanouir normalement.

De nombreux décès sont dus aux effets pernicieux de la pauvreté, de l’ignorance, de la discrimination et de la violence.

Les familles, les collectivités, les pays et le monde tout entier subissent de la sorte une perte effroyable et irréparable.

Passés leur plus jeune âge, les enfants ne sont pas pour autant à l’abri de forces qui menacent leur vie et leur bien-être.

Des millions d’enfants sont tout particulièrement fragilisés parce que leurs droits sont fréquemment bafoués, en particulier ceux des jeunes filles.

Le 20 Novembre 1989,191 pays ont signé la Convention des droits de l’enfant. Ce texte de loi contient 54 articles que ces pays signataires se sont engagés à respecter.

En voici les 10 principaux :

1 - Tous les enfants ont les mêmes droits, énoncés par cette déclaration quelque soit leur pays d’origine, la couleur de leur peau,
leur religion, la richesse et les idées de leur famille ;

2- Chaque enfant doit recevoir toutes les possibilités et facilités pour grandir en bonne santé, se cultiver, et devenir un homme ou une femme honnête et libre ;

3- Chaque enfant a le droit dès sa naissance, à un nom et une nationalité ;

4- Chaque enfant doit manger à sa faim, être soigné quand il est malade, et avoir un logement ;

5- Chaque enfant, de santé fragile ou handicapé, a droit à une éducation et des soin adaptés ;

6- Chaque enfant a besoin de beaucoup d’amour, de compréhension et de sécurité pour grandir : il doit donc si possible être élevé par ses parents.
Si sa famille ne peut le faire, la société doit l’aider à prendre soin de lui.

7- Chaque enfant doit pouvoir aller à l’école, au moins dans les classes primaires et avoir des loisirs.

8- Chaque enfant doit en toutes circonstances, être protégé et secouru en priorité ;

9- Aucun enfant ne doit travailler avant un certain âge. Il ne doit pas être maltraité ni exploité ;

10- Chaque enfant doit être préparé à accepter les différences de race, de religion, et à rechercher l’amitié et la paix entre les peuples ;

Suite a l’exposé, une seule question a été posée : à savoir quelles sont les droits de l’enfant ?

Des réponses sont apportées par les enfants.

La causerie a été clôturée par des chansons conçues par les éclaireurs sur le thème les droits de l’enfant

Cheikhouna Camara

Actualités

EN SAVOIR PLUS

© 2011 Réalisation AK-Project Se connecter