Justice de proximité

Sénégal France aden

Journée portes ouvertes de la Maison de Justice de Mbacké du 25 Aout 2012

Accueil / Actualités

La Maison de Justice de Mbacké a organisé le Samedi 25 Août 2012 une journée portes ouvertes de 09h à 19h. Dans la mâtiné elle portait sur la présentation des différents services, la gratuité des consultations et sur la projection de film sur la justice de proximité.
Et dans la soirée c’est une causerie qui eu lieu dans ses locaux sur "l’information au droit" animé par Me SY du Tribunal Départemental de Mbacké.

Dans le cadre du programme bonne gouvernance économique, le Ministère de la Justice a organisé une Journée Portes Ouvertes sur l’ensemble du territoire. La Maison de Justice de Mbacké pour sa part a organisé cette journée dans ses locaux de 09h à 19h.

Dans la matinée une présentation de ses différents services a été visitée par bon nombre de participants, des consultations gratuites ont été faites dans ce sens et une projection de film sur la justice de proximité s’en est suivie.
Dans l’après midi c’est une causerie qui a eu lieu dans ses locaux animé par Me SY du Tribunal Départemental de Mbacké avec la complexité de Me KASSE de la Cour Suprême et du Coordonnateur de la Maison de Justice de Mbacké.
Cette causerie a vue la participation, des femmes de Mbacké, de Touba et de leurs représentantes, des imams, des chefs de quartiers, des enseignants, des élèves, des délégués de quartiers, des ASC, des étudiants, des personnes âgées, des jeunes mais aussi de la presse.

A l’issue de cette causerie il a été question après un large rappel sur le fonctionnement de la justice en général et celle de la proximité en particulier de revenir sur le fonctionnement de la Maison de Justice de ses rapports avec le Tribunal.

Ensuite c’est de donner la parole aux intervenants afin que des questions spécifiques puissent avoir des éclaircissements les permettant ainsi de porter l’information au cœur des ménages et des préoccupations des uns et des autres. En addition c’est le lieu d’étayer les uns et les autres sur un certain nombre d’obscurité les préoccupant en matière de droit et sur la législation sénégalaise. Donc d’aider les démunis, les analphabètes, les responsables des groupements, le chef de quartier, les enseignants, les imams, les ASC, les étudiants les pères de famille de même que les mères de famille, etc. à s’informer afin qu’ils puissent informer les autres.

Ainsi des questions relatives à l’enclavement de la maison de justice, au mariage, aux tontines, à l’obtention des actes d’état civil, à la donation, au cautionnement, des comportements vis avis des banquiers surtout les PME et les PMI, etc. ont été débattus en long et en large par le conférencier et l’ensemble des intervenants.

Actualités

EN SAVOIR PLUS

© 2011 Réalisation AK-Project Se connecter