Justice de proximité

Sénégal France aden

Dans le cadre de sa mission de vulgarisation du droit, la Maison de Justice de Tivaouane a tenue, le 21 avril 2011, une près midi de réflexion avec les membres du comité de coordination de la Maison de Justice, des étudiantes de l’Institut Polyvalent de Formation Professionnel en collaboration avec le vice président du Tribunal Départemental de Tivaouane, le juge Malick Camara. L’objectif était d’amener les acteurs à réfléchir sur la problématique du conflit entre locataire - bailleur et de renforcer la capacité des participants sur le thème du contrat de location à usage d’habitation et du contrat de location à usage commercial.

Le programme a débuté à 15 h avec la constitution de trois groupes de travail, la présentation des travaux de groupe, la communication du juge Camara et les débats.

Communication du Vice Président du tribunal départemental de Tivaouane

Le juge Camara a d’abord procédé à la définition du contrat avant d’aborder les obligations du bailleur et du locataire, la durée et la fin du contrat, la compétence juridictionnelle, la sous location, le bail à usage commercial.

Le juge a précisé, lors des débats, que la procédure d’expulsion d’un locataire elle est bien distincte de l’action visant à obtenir le paiement des arriérés de location.

L’assistance constituée principalement de délégués de quartier, de badiènes Gokh, de la Croix Rouge, des éclaireurs, d’agents du service d’hygiène et du camp des sapeurs pompiers, des étudiantes, de communicateurs traditionnels, d’enseignants, de journalistes, de commerçants et de quelques riverains ont bien apprécié cette initiative.
Un chef de quartier a souligné que de telle séance de réflexion leur sont bien utile pour mener le règlement et la prévention de conflits à la base.

L’après- midi de réflexion autour du thème conflit locataire – bailleur s’est terminée autour d’une assistance de 44 personnes à 18 h 15mn.

L’information juridique a été diffusée par les radios communautaires Tivaouane FM et Albourakh FM qui ont couvert les travaux.

Mme GUEYE née Aminata SECK
Coordonnatrice de la Maison de Justice de Tivaouane

Actualités

EN SAVOIR PLUS

© 2011 Réalisation AK-Project Se connecter