Justice de proximité

Sénégal France aden

A partir des budgets du projet « Appui au Désenclavement Numérique » (ADEN), une aide de la France a été octroyée au dispositif sénégalais de Justice de proximité à travers la création d’un volet numérique et communication. Un projet pluriannuel a ainsi été formulé s’inscrivant dans la logique de ce programme axé sur le désenclavement numérique appliqué à l’accès à la Justice de proximité.

Ainsi, un premier versement a permis la réalisation de plusieurs actions dont l’équipement informatique des Maisons de Justice et le développement de supports vidéo. Une seconde tranche est actuellement mise en œuvre et permettra de renforcer l’accès au droit et à la Justice grâce aux Technologies de l’Information et de la Communication.


1. Appui à la Justice de proximité avec l’équipement informatique et bureautique de 11 Maisons de Justice

A. Un dispositif destiné à faciliter les démarches des usagers

L’acquisition de 22 ordinateurs fixes équipés et de 22 bureaux de type poste informatique avec chaises de travail permet la création de cyber espaces juridiques au sein des 11 Maisons de Justice réparties sur le territoire sénégalais. L’équipement et l’installation de splits muraux dans 11 Maisons de Justice améliorent la qualité de l’accueil au sein des cyberespaces des Maisons de Justice.

Dotés ainsi de 2 postes informatiques et d’une connexion internet haut débit prise en charge par le Ministère sénégalais de la Justice au titre du budget de fonctionnement, les usagers des Maisons de Justice peuvent ainsi accéder aux ressources administratives et juridiques mises en ligne. Pour faciliter leurs démarches, les usagers ont accès aux sites officiels et peuvent ainsi télécharger et imprimer les documents et formulaires qu’ils recherchent.

B. Un dispositif destiné à renforcer la dynamique du portail internet Justice de proximité

La mise à disposition de 11 scanners, 11 imprimantes (avec 22 toners), 11 appareils photo numériques (avec 11 cartes mémoire) soit un kit complet par Maison de justice permet aux acteurs du dispositif de Justice de proximité d’améliorer leurs conditions de travail et de créer du contenu diffusé sur le portail internet.


2. La réalisation de supports audiovisuels de communication et vulgarisation juridique

Deux types de supports audiovisuels de communication et vulgarisation juridique sont créés dans le cadre du projet : des courts métrages et un publireportage.

A. La réalisation d’une série de 13 courts métrages (format de 5 à 10 minutes) traitant des thèmes juridiques relatifs à la vie quotidienne des populations

La réalisation de 13 courts métrages, tournés en wolof et sous-titrés en français, permet d’informer les populations sur leurs droits et devoirs, de vulgariser les dispositions juridiques en langue nationale par des mises en scène de situations de la vie quotidienne. Cette démarche favorise une communication accessible, touchant un large public par l’intermédiaire d’un média de masse apprécié des Sénégalais. La visibilité des Maisons de Justice sur le plan national est également renforcée.

Ces courts métrages sont également mis en ligne sur le portail internet pour illustrer les thèmes présentés et ils sont accessibles au plus grand nombre à travers le site de partage vidéo YouTube (www.youtube.com/user/Justicedeproximite/).

B. La réalisation d’un publireportage (format 15 minutes) présentant le dispositif « Justice de proximité » au Sénégal et de quatre clips d’information (45 secondes) en sérère, diola, pulaar, mandingue

Ces supports vidéo à vocation institutionnelle sont un outil de communication à disposition du Ministère sénégalais de la Justice pour assurer la promotion de l’existence et du fonctionnement des structures de Justice de proximité. Ils participent au rapprochement du service public de la Justice et des citoyens (les populations et les partenaires institutionnels).


3. L’amélioration, grâce aux TIC, du service public de Justice de proximité et de l’accès au droit

L’amélioration, grâce aux TIC, du service public de Justice de proximité et de l’accès au droit repose sur 3 volets : la mise en place d’un portail internet, la formation des personnels des maisons de justice et le déroulement d’un plan de communication.

A. La mise en place d’un portail internet dédié à la Justice de proximité et à l’accès au droit

Ce portail internet assume les fonctions essentielles suivantes.

  • Il est un support de diffusion du droit par la mise en ligne :
    • De documents de vulgarisation juridique à travers la réalisation de fiches thématiques basées sur les livrets déjà édités ;
    • De définitions de termes juridiques ;
    • De contenu audio et vidéo ;
    • De liens vers des sites institutionnels (www.justice.gouv.sn, www.demarches.gouv.sn) ;
    • De modèles de lettres administratives, de conventions types, etc.
  • Il est un outil de présentation et de communication des acteurs du dispositif de Justice de proximité grâce à la mise en ligne :
    • D’une présentation du dispositif « Justice de proximité » au Sénégal et de ses composantes (descriptif et cartographie des contacts, activités chiffrées et analysées, etc.) ;
    • De contenu (informatif, photographique) créé par les Maisons de Justice et faisant état de leur « actualité ».
  • Il propose en accès privé, la mise en réseau extranet des structures et l’accès à une base de données juridiques pour les Maisons de Justice et les acteurs institutionnels.

L’extranet permet de relier les différents acteurs dans un espace sécurisé. Ce dispositif tend à rassembler, mutualiser, partager et échanger des ressources documentaires, des données statistiques et des méthodes de travail dans l’optique d’améliorer l’efficacité de la Justice de proximité. Afin d’améliorer encore le contenu de cet outil de travail des fiches explicatives, des modèles de procès-verbal ou encore des ressources lexicales sont développées et intégrées.

L’extranet comporte également une base de données juridique numérique, structurée pour rendre accessible les informations numérisées avec un mode de classement simple et un outil de recherche rapide. Cette base est, dans un premier temps, alimentée par la numérisation de textes de loi orientés sur les thématiques des droits humains, économiques et sociaux.

B. Des actions de formation des équipes des Maisons de Justice à l’utilisation des outils des TIC.

Les coordonnateurs locaux des Maisons de Justice bénéficient de programmes de formation à l’utilisation des TIC. Ces formations permettent de faciliter l’utilisation de l’outil informatique et l’utilisation de l’internet, en particulier concernant l’exploitation des ressources administratives et juridiques en ligne. Les formations sont aussi axées sur l’animation et la maintenance du portail internet de Justice de proximité.

C. Un plan de communication.

Ce plan de communication vise à renforcer la visibilité et la notoriété des Maisons de Justice et du portail internet dédié. La stratégie de communication comprend des accords de partenariat avec les différents médias au niveau national pour la diffusion des supports (audio, vidéos, presse), ainsi que des opérations ponctuelles et des manifestations au sein des structures de Justice de proximité.

EN SAVOIR PLUS

© 2011 Réalisation AK-Project Se connecter