Justice de proximité

Sénégal France aden

Mise sur pied du Comité Départemental pour la Protection des Enfants (CDPE).

Accueil / Actualités

Le Département de Mbacke, vue la vulnérabilité de la situation des enfants, a jugé nécessaire de mettre sur pied un outil lui permettant de lutter contre ce fléau.

La Commune de Mbacke a réunie au niveau du Centre Départemental d’Assistance et de Formation pour la Femme (CEDAF) de Mbacke du 30 septembre au 03 octobre 2013, les acteurs étatiques et non étatiques du Département.

L’objectif principal est la mise sur pied d’un Comité Départemental pour la Protection des Enfants (CDPE). En effet, il est à noter que depuis 2002, des Comités Techniques de Suivi (CTS) pour la création de cadres d’échanges et de suivi ont été mis sur pied pour la mise en œuvre du Projet de Lutte Contre la Traite et les Pires Formes de Travail des Enfants (PLCPFTE). Ces comités pilotes ont été expérimentés dans la ville de Guédiawaye, les Régions de Ziguinchor et de Kolda.

Ayant acquis 10 ans d’expérience dans la politique de Stratégie Nationale de Protection de l’Enfant (SNPE), l’Etat du Sénégal a jugé nécessaire de convertir ces Comités Techniques de Suivi (CTS) en Comités Départementaux pour la Protection des Enfants (CDPE). Ces derniers, pilotés par la Primature, sont suivis dans leurs mises en œuvre par la Direction des Droits, de la Protection de l’Enfance et des Groupes Vulnérables (DDPEV) du Ministère de la Femme, de la Famille et de l’Enfance.

Mbacke n’ayant pas connu de CTS, c’est le Centre de Guidance Infantile et Familial (CEGID) qui faisait à peu près le travail des CTS bien qu’étant pas étatique parmi tant d’autres à côté de ceux étatiques œuvrant dans ce domaine.

Et pendant ces quatre jours les expériences pilotes ont été partagées par les acteurs pour ensemble essayer une réadaptation de la vision nationale à celle locale.

C’est à ce titre qu’après plusieurs exposés et ateliers pendant ces quatre jours que :

- un plan d’action du CDPE a été évalué par les participants ;

- l’arrêté préfectoral présenté par le Préfet ; et

- le CDPE officiellement installé.

En définitive, c’est l’occasion choisie pour imprégner les acteurs à travailler dans une synergie technique afin que le CDPE puisse être un levier par lequel les populations du Départements puissent s’y retrouver.

Actualités

EN SAVOIR PLUS

© 2011 Réalisation AK-Project Se connecter