Justice de proximité

Sénégal France aden

Rencontre conseil régional ile de France - conseil régional de Dakar

Accueil / Actualités

Le mercredi 5 décembre 2012, à 10 heures, la Maison de Justice de Rufisque a accueilli une délégation composée de conseillers régionaux d’Ile de France et de leurs homologues de Dakar.

Installée dans la grande salle de réunion, Mme Bâ, Coordinatrice de la Maison de Justice de Rufisque procède à la présentation des animatrices et animateurs du Micro-projet financé par le Conseil Régional de l’Ile de France, et le personnel de la Maison de Justice.

Elle a ensuite parlé des missions de la Maison de Justice à savoir l’accueil, l’information et l’aide aux victimes ainsi que la médiation.

La prévention contre la délinquance juvénile aussi fait partie des missions de la Maison de Justice, et à ce titre, elle a bénéficié de trois (3) microprojets :

Le premier a été financé par l’ONUDC. Ce micro-projet qui a duré un an avait pour objet la prise en charge de 25 jeunes en conflits avec la loi ou en danger moral.

Le deuxième micro-projet a été financé par la Coopération française et portait sur :

• Les notions sur l’environnement
• la citoyenneté (concept, symboles, institutions, valeurs, et figures historiques emblématiques),
• les droits de l’enfant
• la technique manuelle comme support pédagogique.

Soixante quatorze jeunes adolescents ont été touchés par ce micro-projet.
Le troisième microprojet se déroule actuellement et est financé par le Conseil régional de l’Ile de France. La Convention a été signée au mois de mai en présence de Monsieur Jérémie Josso, chargé de Mission au Conseil Régional de l’Ile de France, de Monsieur Mademba Guèye, Conseiller technique au Ministère de la Justice en charge de la Justice de proximité, de Monsieur Sébastien Daure, représentant la Coopération française et Madame Dieynaba Ba, Coordinatrice de la Maison de Justice de Rufisque.

Le microprojet est destiné à la lutte contre la violence en milieu scolaire. C’est une cible importante constituée de jeunes, mais souvent oubliée. Les élèves choisis seront des leaders auprès de leurs pairs et seront chargés de la restitution des acquis..

Le Comité de Coordination a été présenté comme le Conseil d’administration de la Maison de Justice, composé des représentants des Services déconcentrés de l’Etat.

Il se réunit tous les trois mois pour prendre en charge toutes les préoccupations de la population rufisquoise.

Au courant de la visite, la délégation aura l’occasion de constater les résultats obtenus durant les trois dernières années.

Monsieur Mbakhane Diop, délégué du Comité de coordination par ailleurs Coordonnateur du Microprojet rappelle le contexte dans lequel se déroule le dit micro-projet. La cible scolaire a été choisie car souvent victimes d’agressions, de conflits entre eux, avec leurs ascendants, leurs professeurs, ou même en cours de route en allant à l’école.

Il est donc opportun de les outiller en droit de l’homme, sur les conflits et les violences. L’objectif est de sensibiliser et prévenir sur la délinquance et sur toutes ses formes. Il s’en suivra la création d’un gouvernement scolaire pour se concerter et faire remonter les difficultés à l’administration.

Quatre (4) CEM sont choisis pour mobiliser les élèves. Des thématiques les intéressant toucheront 120 élèves sur les quatre CEM. Ce sera une sorte de parlement scolaire soit un outil de gestion de conflits appuyé par l’administration.

Huit (8) mobilisations sociales sont prévues pour sensibiliser les populations sur leurs droits et autres questions y afférentes.

Monsieur Roberto Roméro, satisfait de la visite, souligne qu’il est rassurant de voir que ce qui a dit a été parfaitement traduit par des actes utiles et intéressants.

Monsieur Ousmane Samb Président du Conseil Régional de Dakar, se réjouit du micro-projet sur la prévention de la délinquance, mais met l’accent sur le facteur information. C’est pourquoi, il a suggéré que le Conseil régional de Dakar soit représenté dans le comité de Coordination.

Il ne regrette pas d’être à Rufisque puisqu’il est natif de cette ville et l’information l’aidera, en sa qualité de Président du Conseil Régional de Dakar, de participer au fonctionnement de la Maison de Justice.

Pour Soumaré Ali nous sommes déjà partenaires de la Ville de Rufisque. Il ne nous reste qu’à collaborer avec Jérémie pour mieux nous rapprocher de la Maison de Justice.

Monsieur le Délégué du Comité de Coordination souligne que la mise en relation est déjà sollicitée par la Maison de Justice au niveau de la Ville de Rufisque et de la Coopération internationale. Ce qui permettra de voir ce qui se passe de l’autre côté et de relativiser sur les questions de délinquance juvénile.

Ensuite Madame le Coordinatrice, les invita à visiter les locaux de la Maison de Justice et à s’imprégner des activités.

Par la suite la délégation pris congé de la Maison de Justice pour visiter un Collège d’Enseignement Moyen abritant des élèves bénéficiaires du microprojet.

Actualités

EN SAVOIR PLUS

© 2011 Réalisation AK-Project Se connecter